Bleu

"Mai 68, Nantes"

Ajouter une vignette
sarah guilbaud, mai 68, livre, publication, mai 68 à Nantes, Nantes

« Nantes la Rouge » a été fidèle à sa réputation, jouant même un rôle important dans l’agitation de 1968. Les étudiants nantais donnent en effet le ton dès 1967.  Et déclenchent, sans forcément le prévoir, une véritable insurrection à l’issue d’une action violente, mais payante, le 13 mai 1968 à la préfecture. Les ouvriers, nerveux depuis des mois, réagissent immédiatement : le lendemain, ceux de Sud-Aviation à Bouguenais, décident l’occupation et retiennent leur direction.

C’est la première usine occupée en France ! L’effet est contagieux, Renault suit, tout s’accélère, le pays est paralysé, on compte bientôt près de 10 millions de grévistes.

C’est un drôle de printemps. Avec son lot de pavés extraits du cours des Cinquante-Otages, ses barricades dressées à la préfecture, ses manifestations gigantesques, la foule place du Commerce, les meetings à la Duchesse-Anne, les interminables forums nocturnes place Graslin, au coeur d’une ville en fière où l’on parle de "rêve-olution", où flottent les drapeaux rouges sur le toit des usines et sur les grues du port, où marchent ensemble ouvriers, étudiants et paysans. La place Royale s’appelle alors "Place du Peuple."

C’est peut-être ce que explique l’envie de faire revivre ces moments enfouis, d’en retracer les grandes lignes, au fil des jours, d’aller voir d’un peu plus près cette plage annoncée sous les pavés.

 

"Mai 68 Nantes", ouvrage de plus de 200 pages, a été publié par Coiffard Éditions fin 2004. Il est aujourd’hui épuisé mais disponible dans les bibliothèques et médiathèques.

D’autres infos ici :

https://www.liberation.fr/grand-angle/2008/02/15/nantes-hisse-le-drapeau-rouge_65041

https://www.liberation.fr/tribune/2005/06/15/nantes-la-frondeuse_523433

http://www.germe-inform.fr/?p=485

Étiquette(s)